top
L'organisation du travail pour optimiser la radioprotection professionnelle dans les centrales nucléaires
Français, 132 pages, published: 06/09/2010
NEA#6400, ISBN: 978-92-64-99134-7
Available online at: http://www.oecd-nea.org/rp/reports/2010/nea6400-organisation-travail.pdf

Other language(s):
- Japanese: Japanese version - Work Management to Optimise Occupational Radiological Protection at Nuclear Power Plants 
- English: Work Management to Optimise Occupational Radiological Protection at Nuclear Power Plants 
Depuis 1992, le Système d’information sur les expositions professionnelles [Information System on Occupational Exposure (ISOE)] a mis en place un forum pour les professionnels de la radioprotection des installations électronucléaires et les autorités de réglementation nationales du monde entier pour discuter, promouvoir et coordonner des opérations coopératives internationales en faveur de la radioprotection des travailleurs dans les centrales nucléaires. L’objectif d’ISOE est d’améliorer la gestion des expositions professionnelles dans les centrales nucléaires à travers l’échange de données, d’informations et d’expériences pertinentes sur les méthodes permettant d’optimiser la radioprotection professionnelle.

Ce rapport sur l’organisation du travail constitue un guide pratique sur l’application des principes d’organisation du travail dans le cadre de l’optimisation de la radioprotection professionnelle. Il reconnaît que, bien que l’organisation du travail ne soit pas un concept nouveau, des efforts continus sont nécessaires pour maintenir un bon niveau de résultats, de performances et de tendances face aux défis actuels et futurs. Le but de ce rapport est donc de présenter les aspects essentiels de l’organisation du travail qui doivent être pris en compte par les personnels d’encadrement et d’exécution pour réduire les doses d’exposition ainsi que le temps et les coûts. Il s’appuie sur des exemples pratiques issus de la communauté ISOE.

ISOE est coparrainé par l’Agence de l’OCDE pour l’énergie nucléaire (AEN) et l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

Réseau ISOE : www.isoe-network.net