AEN Infos

English version

AEN Infos est la revue de l'Agence de l'OCDE pour l'énergie nucléaire (AEN), consacrée à l'actualité technique et économique du cycle du combustible, à la radioprotection, à la gestion des déchets radioactifs, à la sûreté nucléaire, au droit nucléaire et à la modélisation scientifique. Chaque numéro contient des faits et opinions, les actualités de l'AEN, ainsi que des "nouvelles brèves" et une présentation des dernières publications de l'Agence.
 

2012/2013 N° 30.2/31.1


Télécharger le document complet PDF
Éditorial - Luis E. Echávarri, Directeur général de l'AEN

Faits et opinions

Effets systémiques de l'énergie nucléaire et des renouvelables dans les réseaux électriques bas carbone

Actualités

L'implication des parties prenantes : Un thème central de la radioprotection

L'énergie nucléaire aux Émirats arabes unis : Cadre juridique et coopération en matière de réglementation

L'estimation et la comparabilité des coûts de démantèlement des installations nucléaires

Nouvelles brèves

Énergie nucléaire et changement climatique : Le coût de l'adaptation

Les essentiels du droit nucléaire international

Contributions de l'AEN aux efforts mondiaux de collecte, de compilation et de diffusion de données sur les réactions nucléaires

Projets communs de l'AEN

Nouvelles publications

Catalogue des nouvelles publications

 

2012 N° 30.1


Télécharger le document complet PDF
Éditorial - Luis E. Echávarri, Directeur général de l'AEN

Faits et opinions

La réponse intégrée de l'AEN à l'accident nucléaire de Fukushima Daiichi
Le 11 mars 2011, un tremblement de terre et un tsunami massif ont frappé la côte est du Japon, provoquant les accidents de fusion du coeur des tranches 1 à 3 de Fukushima Daiichi ainsi que de graves problèmes de refroidissement de la piscine de combustible usé de la tranche 4, laissant les autorités japonaises face à un énorme défi de prise en charge et de remise en état. Pour la communauté internationale de sûreté nucléaire, les interrogations sont nombreuses quant aux leçons pouvant être tirées de ce tragique accident afin de développer la sûreté des centrales nucléaires actuelles et à venir à travers le monde et d'améliorer les dispositions et les stratégies de gestion de crise tant au niveau national qu'international. Immédiatement après l'accident de Fukushima Daiichi, les pays membres de l'AEN et les pays associés se sont tournés vers l'Agence pour rassembler des experts et commencer à prendre en compte les enseignements se dégageant de l'accident.

Le coût économique de la sortie du nucléaire en Allemagne
Immédiatement après l'accident survenu en mars 2011 à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi exploitée par TEPCO, le gouvernement fédéral allemand a ordonné l'arrêt temporaire de ses huit plus vieux réacteurs nucléaires. Cette décision s'est accompagnée d'une proposition d'arrêt progressif, d'ici 2022, de l'ensemble des 17 réacteurs nucléaires d'une capacité combinée de 20,5 GW se trouvant sur le territoire allemand. Cette proposition a été adoptée le 31 juillet 2011, et les huit réacteurs temporairement arrêtés ont été fermés de manière définitive le 6 août 2011. Les neuf autres réacteurs doivent être fermés progressivement d'ici le 31 décembre 2022.

Actualités

Projets communs internationaux en matière de sûreté nucléaire : un système qui porte ses fruits depuis 30 ans

Bonnes pratiques de gestion des effluents dans les nouvelles constructions nucléaires

Combustibles innovants et matériaux de structure pour des systèmes d'énergie nucléaire avancés

Caractérisation radiologique pourle démantèlement

Nouvelles brèves

Plus de deux décennies d'échange d'informations sur la séparation et la transmutation

Nouvelles publications

Catalogue des nouvelles publications

 

2011 N° 29.2

Télécharger le document complet PDF Éditorial - Luis E. Echávarri, Directeur général de l'AEN

Faits et opinions

La tarification du carbone et la compétitivité du nucléaire
Une récente étude de l'AEN sur La tarification du carbone, les marchés de l'électricité et la compétitivité du nucléaire examine la compétitivité de l'énergie nucléaire par rapport au charbon et au gaz pour la production d'électricité dans un contexte de marchés libéralisés de l'électricité où il existe des échanges de quotas d'émissions ou une taxe carbone. Elle s'appuie sur les données journalières des prix de l'électricité, du gaz, du charbon et du carbone entre 2005 et 2010, période qui correspond aux premières années d'existence du Système communautaire d'échange de quotas d'émission (SCEQE), le plus grand cadre d'échange de quotas d'émissions de carbone au monde. L'étude montre que, même en cas de prix modéré du carbone, la concurrence pour de nouveaux investissements sur les marchés de l'électricité se joue entre l'énergie nucléaire et le gaz, la production d'électricité par les centrales thermiques au charbon étant difficilement rentable.

Fukushima : responsabilités et indemnisation
Le 11 mars 2011, le Japon a connu l'une des pires catastrophes naturelles de son histoire lorsqu'un violent séisme a frappé la côte pacifique du pays, provoquant un tsunami qui a entraîné de terribles pertes humaines. Il a également provoqué un grave accident1 à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. Peu après, l'exploitant de la centrale, Tokyo Electric Power Company (TEPCO), a assumé la responsabilité de l'accident nucléaire. Le 28 avril 2011, TEPCO a mis en place une ligne dédiée pour répondre aux questions relatives à l'indemnisation financière liée aux dommages causés par l'accident.

Actualités

Examens internationaux par des pairs des politiques de gestion post-accidentelle

MDEP : des résultats concrets dans un contexte sensible pour l'énergie nucléaire

Suivi de charge dans les centrales nucléaires

Nouvelles brèves

Enquête internationale sur les décisions et les recommandations des gouvernements après Fukushima

Programmes de l'AEN en matière de formation au droit nucléaire

Projets communs de l'AEN

Nouvelles publications

Catalogue des nouvelles publications

2011 N° 29.1

Télécharger le document complet PDF Éditorial - Luis E. Echávarri, Directeur général de l'AEN

Faits et opinions

Fukushima
Le 11 mars 2011, un tremblement de terre d'une magnitude de 9,0 a frappé la côte est du Japon, provoquant l'arrêt automatique – prévu dans la conception – de trois tranches (les tranches 1 à 3) de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi ainsi que la perte de l'alimentation électrique extérieure. Les tranches 4 à 6 étaient déjà à l'arrêt pour entretien, la tranche 4 ayant été déchargée de son combustible en novembre 2010. Le dispositif de secours a démarré avec les groupes électrogènes de secours pour fournir l'alimentation.

Mesures à prendre pour favoriser la sécurité d'approvisionnement à long terme en radioisotopes à usage médical
Le 28 avril, le Comité de direction de l'énergie nucléaire de l'OCDE/AEN a adopté une déclaration (reproduite ci-dessous) appelant les gouvernements et l'industrie à collaborer pour mettre en oeuvre des changements fondamentaux au sein de la chaîne d'approvisionnement du molybdène-99 afin d'assurer une fiabilité de long terme à son approvisionnement. Il a officiellement adopté une démarche stratégique visant à restructurer les aspects du marché dont le fonctionnement actuel n'est pas viable, et à promouvoir une démarche internationale cohérente afin d'assurer un approvisionnement sûr et de long terme des radioisotopes à usage médical. Les perturbations ces deux dernières années de la chaîne d'approvisionnement mondiale ont eu des conséquences significatives chez les patients, pour lesquels des examens diagnostiques importants ont été annulés ou retardés.

Contrôle réglementaire du recours des exploitants à des entreprises extérieures
Les entreprises extérieures font depuis longtemps partie intégrante des ressources à la disposition des exploitants, en particulier pour la conception, la construction, la maintenance et la modification des centrales nucléaires. On peut en effet considérer que ces entreprises font partie de l'équipe de l'exploitant, apportant une expertise et des compétences spécialisées, ainsi qu'une main-d'oeuvre supplémentaire sur des tâches particulières.

Réversibilité et récupérabilité dans la gestion des déchets radioactifs
Les concepts de réversibilité et de récupérabilité (R&R) du stockage des déchets radioactifs sont étudiés depuis de nombreuses années. L'intérêt porté à la R&R dans le stockage géologique des déchets radioactifs de haute activité et du combustible usé n'a cessé d'augmenter depuis la fin des années 1970. En 2008, le Comité de la gestion des déchets radioactifs de l'AEN, groupe international d'experts de haut niveau dans les domaines réglementaire, industriel, R&D et en matière de politique, ont conclu qu'« il est important de clarifier le sens et le rôle de chaque pays dans la réversibilité et la récupérabilité et que les dispositions prises en ce sens ne doivent pas compromettre la sûreté à long terme.»

Actualités

Implication des parties prenantes dans la gestion des urgences nucléaires

Implication du public dans l'implantation des installations nucléaires

État actuel et performances économiques des réacteurs nucléaires de petite taille

Une structure internationale pour estimer les coûts du démantèlement

Méthodes statistiques de vérification des bases de données

Nouvelles publications

Catalogue des nouvelles publications

Anciennes éditions

Last reviewed: 21 October 2013