Communiqué de presse
Paris, le 14 avril 2004

English

Un nouveau rapport analyse le rôle des gouvernements dans le domaine de l'énergie nucléaire

L'Agence de l'OCDE pour l'énergie nucléaire (AEN) vient de publier un rapport qui analyse les rôles et les responsabilités des pouvoirs publics dans le domaine de l'énergie nucléaire. Il fournit des données et des analyses sur leur évolution, et identifie les défis que devront relever les gouvernements, notamment en ce qui concerne l'accroissement de la concurrence sur les marchés de l'électricité. Le rapport émet quelques suggestions qui pourraient intéresser tous les gouvernements, quelle que soit leur politique en matière d'énergie nucléaire.

Du fait de la privatisation et de la concurrence dans le secteur nucléaire, de nombreuses décisions échappent désormais à la sphère d'action directe des gouvernements. Cependant, les pouvoirs publics auront toujours des raisons stratégiques d'intervenir – sécurité nationale ; situations d'urgence ; projets nationaux d'une importance ou d'une urgence telle que seul le gouvernement peut en assurer la mise en oeuvre. Dans l'ensemble, le sentiment qui prévaut actuellement dans la plupart des pays de l'OCDE est que les gouvernements ne doivent entrer en lice que lorsqu'ils sont les mieux placés pour ce faire et lorsque les avantages de l'intervention l'emportent sur les coûts. En fait, le rôle des pouvoirs publics dans le secteur de l'énergie nucléaire varie considérablement selon les pays, en fonction de leur histoire et de leur situation propre.

Le présent rapport a bénéficié des réflexions d'experts en politique énergétique et nucléaire des pays membres de l'Agence de l'OCDE pour l'énergie nucléaire.

Gouvernement et énergie atomique
OCDE, Paris, 2004 - ISBN 92-64-01539-6

Pour tout compte rendu, veuillez mentionner le titre et les références de l'ouvrage.


Questions des médias :

Top