Mandats et structures de l'AEN


Groupe d’évaluation technique du Projet international d’évaluation d’expériences de sûreté-criticité

Président(s) : John BESS, États-Unis
Secrétaire :  Ian HILL
(ian.hill@oecd-nea.org)
Membre(s) :Tous les pays membres de l'AEN
Participant(s) à part entière : Commission européenne
En vertu des Statuts de l'AEN
Observateur(s)(Organisation Internationale) : Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA)
Par accord
Date de création :30 septembre 2000
Fin de mandat :30 juin 2019

Mandat (Document(s) de référence) :

Mandat (Extrait) :

Extrait du document NEA/NSC/WPNCS/DOC(2018)1

Mandat:

Mission

Sous la direction du Groupe de travail sur la sûreté-criticité nucléaire (WPNCS), le Groupe d’évaluation technique coordonne le programme du Projet international d’évaluation d’expériences de sûreté-criticité (ICSBEP) et l’enrichissement du Manuel (Handbook) et de la base de données ICSBEP. Il s’agit d’un ensemble de spécifications évaluées de benchmarks tirés d’expériences effectuées dans diverses installations nucléaires critiques du monde entier. Ces spécifications sont destinées à être utilisées par les ingénieurs criticiens afin de valider les techniques de calcul employées pour établir les marges minimales à la criticité qui garantiront la sûreté des manipulations des matières fissiles.

De plus, le Groupe d’évaluation technique met au point un outil de recherche dans la base de données (DICE) afin de faciliter l’accès aux benchmarks ICSBEP.

Objectifs

Fournir à l’industrie nucléaire un ensemble de spécifications évaluées de benchmarks. Il s’agit de recueillir, auprès des laboratoires étudiant la criticité nucléaire dans le monde entier, des données sur des expériences de criticité et, plus précisément :

Le Groupe d’évaluation technique travaille en étroite coordination avec d’autres groupes de travail du Comité des Sciences Nucléaires (CSN) qui établissent des bases de données d’expériences intégrales, et notamment avec le Groupe d’experts sur la physique des réacteurs et les systèmes nucléaires avancés (WPRS-EGRPANS) du Groupe de travail sur les aspects scientifiques des réacteurs (WPRS). Ce groupe est chargé de coordonner la constitution de la base de données IRPhE (Projet international d’évaluation de la physique des réacteurs).

Une analyse rigoureuse des incertitudes, y compris la quantification des corrélations entre expériences, est capitale pour l’évaluation. À cette fin, le Groupe d’évaluation technique du projet ICSBEP et le Groupe d’experts du WPNCS sur l’analyse des incertitudes dans les calculs de sûreté-criticité (EGUACSA) travaillent en collaboration étroite.

Résultats attendus