NEA/COM(2014)3
Paris, le 22 mai 2014
English

UN PROTOCOLE D'ACCORD VIENT RENFORCER LA COOPÉRATION ENTRE L'OCDE/AEN
ET L'ADMINISTRATION NATIONALE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE DE LA CHINE

Un protocole d'accord dans le domaine de la réglementation de la sûreté nucléaire et radiologique vient d'être signé par l'Agence pour l'énergie nucléaire (AEN) de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et l'Administration nationale de sûreté nucléaire de la Chine (NNSA) afin de renforcer leur coopération.

L'un des objectifs de cette coopération sera l'échange d'expériences portant sur une réglementation et un contrôle efficaces de la sûreté nucléaire ainsi que sur les meilleures pratiques en matière d'autorisation et de contrôle des installations nucléaires civiles. Le protocole prévoit également une collaboration sur les projets de recherche en sûreté nucléaire, l'élaboration de régimes juridiques internationaux et la réalisation d'analyses indispensables à l'utilisation sûre et respectueuse de l'environnement de l'énergie nucléaire.

Ce protocole d'accord entre l'AEN et la NNSA marque l'aboutissement de plusieurs années de collaboration grandissante entre la Chine et l'Agence, et vient en complément de la Déclaration commune de coopération signée par l'AEN et l'Autorité chinoise de l'énergie atomique (CAEA) en 2013.

« Le protocole d'accord consolide la coopération entre les autorités de sûreté nucléaire des pays membres de l'AEN et la NNSA, ainsi que les efforts engagés globalement pour continuer à renforcer la sûreté nucléaire à travers le monde », a déclaré M. Thierry Dujardin, Directeur général par intérim de l'AEN. « Il permettra également d'approfondir nos connaissances et notre compréhension respectives de la sûreté nucléaire et radiologique, non seulement de la sûreté des réacteurs nucléaires, mais aussi de la protection radiologique et de la gestion des déchets radioactifs. »

La NNSA élabore pour la Chine les principes, les politiques et la réglementation concernant l'utilisation sûre de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques. Elle est également chargée de la délivrance d'autorisations pour l'utilisation à des fins civiles de matières et d'installations nucléaires, de l'évaluation de la sûreté des installations nucléaires, de l'organisation de la recherche en sûreté nucléaire, de la vérification de la planification et de la préparation aux situations d'urgence et de l'information du public.

La Chine est un acteur de premier plan dans le domaine de l'énergie nucléaire : elle exploite 19 réacteurs de puissance et en construit 29 autres. Ayant décidé d'augmenter la part du nucléaire dans son parc énergétique, elle prévoit de continuer de s'équiper de tranches supplémentaires.

Liens

Agence de l'OCDE pour l'énergie nucléaire (AEN)
Administration nationale de la sûreté nucléaire (NNSA) de la Chine, en chinois



Contact presse :

Mme Cynthia Gannon-Picot
Chef des relations extérieures et des relations publiques
Agence de l’OCDE pour l’énergie nucléaire (AEN)
Tél. : +33 1 45 24 10 10
E-mail : 
Site internet : www.oecd-nea.org
Twitter : @OECD_NEA

L'AEN réunit 31 pays membres. Sa mission consiste à aider ses pays membres à maintenir et à approfondir, par l’intermédiaire de la coopération internationale, les bases scientifiques, technologiques et juridiques indispensables à une utilisation sûre, respectueuse de l’environnement et économique de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques.