NEA/COM(2012)8
Paris, le 29 novembre 2012
English

L’ANALYSE DES SYSTÈMES DÉCARBONÉS DE DEMAIN
DOIT TENIR COMPTE DES COÛTS SYSTÉMIQUES

Dans une étude qui vient de paraître, l’Agence de l’OCDE pour l’énergie nucléaire (AEN) recommande aux décideurs de tenir compte de l’intégralité des coûts systémiques de l’électricité dans leurs choix énergétiques et de les internaliser suivant un principe de « producteur-payeur ».

L’étude en question, Énergies nucléaire et renouvelables : Effets systémiques dans les réseaux électriques bas carbone, analyse les interactions de plus en plus importantes entre les énergies renouvelables variables et les technologies énergétiques programmables (comme l’énergie nucléaire) à travers leurs effets sur les systèmes électriques.

Les « effets systémiques » concernent les coûts associés à la fourniture d’électricité pour une charge et un niveau de sécurité d’approvisionnement donnés intervenant au-delà des bornes de la centrale de production. Le rapport se concentre sur les coûts réseau, un sous-ensemble des coûts systémiques qui recouvre a) les coûts de développement et de renforcement des réseaux de transport et de distribution ainsi que les coûts de raccordement de nouveaux moyens de production, et b) les coûts supplémentaires pour l’équilibrage à court terme de la production et de la demande et pour le maintien à long terme d’une fourniture d’électricité suffisante.

Voici quelques-unes des principales conclusions tirées de l’analyse de six technologies – nucléaire, charbon, gaz, éolien terrestre, éolien offshore et solaire :

L’importance des coûts systémiques fait que des changements notables seront nécessaires pour parvenir à la souplesse requise si l’on veut que coexistent, dans des conditions économiquement viables, l’énergie nucléaire et les énergies renouvelables au sein de systèmes électriques de plus en plus décarbonés. Il s’agira, par exemple, de généraliser la tarification du carbone, les contrats à long terme et les mécanismes de garantie de capacité pour offrir des incitations suffisantes aux investisseurs.

Nuclear Energy and Renewables:
System Effects in Low-carbon Electricity Systems
OECD, Paris, 2012 – ISBN 978-92-64-18851-8
€ 60, US$ 84, £ 54, ¥ 7 800
Commander sur la Librairie en ligne de l’OCDE
Lire la Synthèse

Pour tout compte rendu, veuillez mentionner le titre et les références de l’ouvrage.
Accès en ligne des journalistes accrédités : www.oecd-nea.org/press/accredited/
(Écrire à press@oecd-nea.org pour recevoir votre identifiant et votre mot de passe.)

Liens

Q&A: Understanding system costs
NEA Nuclear Development Division


Contact presse :

Mme Cynthia Gannon-Picot
Chef des relations extérieures et des relations publiques
Agence de l’OCDE pour l’énergie nucléaire (AEN)
Tél. : +33 1 45 24 10 10
E-mail : 
Site internet : www.oecd-nea.org
Twitter : @OECD_NEA

L'AEN réunit 31 pays membres. Sa mission consiste à aider ses pays membres à maintenir et à approfondir, par l’intermédiaire de la coopération internationale, les bases scientifiques, technologiques et juridiques indispensables à une utilisation sûre, respectueuse de l’environnement et économique de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques.