NEA/COM(2011)1
Paris, le 2 mai 2011

Les radioisotopes à usage médical :
gouvernements et industrie doivent modifier leurs pratiques pour garantir la sécurité de l'approvisionnement

Le Comité de direction de l’énergie nucléaire de l’OCDE/AEN appelle les gouvernements et l’industrie à collaborer pour mettre en œuvre des changements fondamentaux au sein de la chaîne d’approvisionnement du molybdène-99, afin d’assurer une fiabilité de long terme à son approvisionnement. Le molybdène-99 (99Mo) et son produit de décroissance, le technétium-99m (99mTc), le radioisotope à usage médical le plus couramment utilisé, sont employés dans les techniques d’imagerie médicale de diagnostic qui permettent une détection et des traitements précis, ciblés et précoces de maladies telles que les cardiopathies et les cancers, de manière non invasive. Les perturbations ces deux dernières années de la chaîne d’approvisionnement mondiale de ces isotopes à usage médical ont eu des conséquences significatives chez les patients, pour lesquels des examens diagnostiques importants ont été annulés ou retardés.

Le 28 avril, le Comité de direction de l’énergie nucléaire de l’OCDE/AEN a officiellement adopté une démarche stratégique visant à restructurer les aspects du marché dont le fonctionnement actuel n’est pas viable, et à promouvoir une démarche internationale cohérente afin d’assurer un approvisionnement sûr et de long terme des radioisotopes à usage médical. Bien que la situation de l’approvisionnement soit stabilisée pour le moment, elle reste fragile et le Comité souligne que le problème sous-jacent menaçant la sécurité de l’approvisionnement, à savoir une structure économique non viable, doit encore être réglé de manière appropriée.

La démarche stratégique en question reconnaît la nécessité d’une réforme structurelle et recommande aux gouvernements des actions claires pour établir une chaîne d’approvisionnement économiquement viable. Elle appelle en particulier :

Le Groupe à haut niveau de l’AEN sur la sécurité d’approvisionnement en radioisotopes médicaux (HLG-MR), créé en 2009, a élaboré les principes de cette démarche stratégique qui devrait être suivie par les pays ayant une influence sur le marché mondial, en tant que producteurs ou consommateurs de 99Mo/99mTc. L’application de ces principes, pour laquelle le HLG-MR développe des recommandations, est cruciale s’il l’on veut parvenir à un changement et assurer la sécurité de l’approvisionnement. À moins de prendre des mesures pour assurer une sécurité d’approvisionnement de long terme, le Comité de direction de l’énergie nucléaire de l’OCDE/AEN met en garde contre le fait que les pénuries pourraient devenir courantes dans la décennie à venir.

La déclaration du Comité de direction de l’énergie nucléaire de l’OCDE/AEN concernant les mesures politiques nécessaires pour assurer une sécurité d’approvisionnement de long terme pour les radioisotopes à usage médical, incluant l’ensemble des principes, est disponible sur le site internet de l’AEN à l’adresse suivante : www.oecd-nea.org/med-radio/declaration.html


Contact presse :

Mme Cynthia Gannon-Picot
Chef des relations extérieures et des relations publiques
Agence de l’OCDE pour l’énergie nucléaire (AEN)
Tél. : +33 1 45 24 10 10
E-mail : 
Site internet : www.oecd-nea.org
Twitter : @OECD_NEA

L'AEN réunit 31 pays membres. Sa mission consiste à aider ses pays membres à maintenir et à approfondir, par l’intermédiaire de la coopération internationale, les bases scientifiques, technologiques et juridiques indispensables à une utilisation sûre, respectueuse de l’environnement et économique de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques.