NEA/COM(2010)7
Paris/Vienne, le 14 octobre 2010
English

L’Échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques (INES) :
20 ans de communication nucléaire

Aujourd’hui, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et l’Agence de l’OCDE pour l’énergie nucléaire (AEN) fêteront le 20e anniversaire de l’Échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques (International Nuclear and Radiological Event Scale - INES).

L’échelle INES a été développée conjointement par l’AIEA et l’AEN en 1990 à la suite de l’accident de Tchernobyl, son objectif étant d’aider, au niveau mondial, les autorités de sûreté nucléaire et radiologique ainsi que l’industrie à classer les événements nucléaires et radiologiques et à communiquer leur signification en matière de sûreté auprès du public, des médias et des milieux techniques.

INES a souvent été comparée à d’autres échelles utilisées pour mesurer les propriétés physiques telles que la température – les échelles Celsius, Kelvin ou Fahrenheit – ou évaluer la gravité d’événements tels les tremblements de terre, comme l’échelle de Richter. À l’instar de ces outils de mesure, INES bénéficie d’une solide assise technique et, en même temps, sa compréhension est aisée.

INES était initialement utilisée pour classer les événements ayant lieu uniquement dans les centrales nucléaires. Ultérieurement, son domaine a été étendu aux événements qui se passaient dans toutes les installations nucléaires et pendant le transport de matières radioactives, couvrant également la surexposition des travailleurs. Depuis 2008, l’échelle INES classe tous les événements liés au transport, à l’entreposage et à l’utilisation des matières et des sources radioactives, qu’ils se produisent dans les installations nucléaires ou qu’ils soient liés à des usages industriels.

De manière plus générale, INES est devenu un outil crucial de communication nucléaire. Depuis sa création, 69 pays l’ont adoptée et un nombre croissant d’États manifestent leur souhait de l’utiliser, désignant à cette fin des agents de liaison nationaux INES. Au cours des années, les autorités nationales de sûreté nucléaire en ont fait un usage grandissant et tant le public que les médias se sont familiarisés de manière croissante avec cette échelle et sa signification. Le vrai succès de l’échelle INES tient à cette familiarisation ; elle a ainsi contribué à accroître la transparence et à améliorer la compréhension des événements et activités nucléaires.

Pour une description complète de l’Échelle internationale des événements nucléaires et radiologiques INES et de ses degrés, se référer à : www.iaea.org/Publications/Factsheets/French/ines_fr.pdf.


Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Mme. Cynthia Gannon-Picot
Chef par intérim, Relations extérieures et relations publiques
Agence de l’OCDE pour l’énergie nucléaire (AEN)
Tél. : +33 1 45 24 10 10
E-mail : 
Site internet : www.oecd-nea.org

 

M. Giovanni Verlini
Chargé de l’information,
Division de l’information Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA)
Tel.: +43 1 2600 21281
Fax: +43 1 2600 29610
E-mail:  press@iaea.org
Website: www.iaea.org

L’AEN réunit 30 pays membres de l’OCDE. Sa mission consiste à aider ses pays membres à maintenir et à approfondir, par l’intermédiaire de la coopération internationale, les bases scientifiques, technologiques et juridiques indispensables à une utilisation sûre, respectueuse de l’environnement et économique de l’énergie nucléaire à des fins pacifiques.

 

L’AIEA est la principale instance intergouvernementale de coopération scientifique et technique dans le domaine des utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire au niveau mondial. Organisation autonome créée en 1957 par les Nations Unies, elle réalise des programmes destinés à optimiser la contribution de la technologie nucléaire à la société tout en contrôlant son utilisation pacifique.