In English

Paris, le 7 mars 2008


Une initiative pour la sûreté nucléaire aborde une nouvelle phase

Les dirigeants des autorités de sûreté de dix pays se sont réunis cette semaine à l'AEN pour faire le bilan d'une initiative internationale importante, le Programme multinational d'évaluation des conceptions (Multinational Design Evaluation Programme MDEP). Au cours de cette réunion présidée par M. André-Claude Lacoste, Président de l'Autorité de sûreté nucléaire française, ils sont convenus d'aborder une nouvelle phase de coopération avec le lancement d'un programme de travail, partagé entre activités consacrées à des conceptions spécifiques et activités portant sur des problèmes spécifiques, dont les résultats sont attendus à court terme.

Les travaux sur des conceptions spécifiques rassembleront des représentants des autorités de sûreté nucléaire de pays qui évaluent déjà ou s'apprêtent à évaluer une conception particulière de réacteur. En revanche, les activités transversales sur des sujets spécifiques permettront de traiter de problèmes techniques ou réglementaires précis tels que les codes et normes applicables aux composants de centrales nucléaires, les programmes d'inspections multinationales chez les constructeurs et les normes relatives au contrôle-commande numérique.

OECD Nuclear Energy Agency

À l'aide du MDEP, les autorités de sûreté nucléaire espèrent améliorer la sûreté dans le monde entier à travers un renforcement de la coopération. Une collaboration renforcée des autorités de sûreté améliorera l'efficacité et la performance des processus d'évaluation des conceptions et permettra d'accroître l'harmonisation des pratiques réglementaires. Les pays participants conservent à tout moment leur entière autorité en matière d'autorisation et de réglementation.

Les autorités de sûreté ont débattu des résultats positifs du projet pilote lancé en 2006 dans le cadre du MDEP – qui portait, d'une part, sur les spécifications techniques pour l'analyse de sûreté des nouveaux concepts de réacteurs et, d'autre part, sur le contrôle de la fabrication des composants – pour conclure à l'intérêt de poursuivre cette coopération multilatérale.

Participent au MDEP les autorités de sûreté de dix pays, dont sept sont membres de l'AEN : le Canada, les États-Unis, la Finlande, la France, le Japon, la République de Corée, le Royaume-Uni, plus la Chine, la Fédération de Russie et l'Afrique du Sud. L'Agence de l'OCDE pour l'énergie nucléaire (AEN) a été invitée à continuer d'apporter son soutien au MDEP en assurant son secrétariat technique.

###

Press office

Mme. Cynthia Gannon-Picot
Chef, Relations extérieures et relations publiques
Agence de l’OCDE pour l’énergie nucléaire (AEN)
Tél. : +33 1 45 24 10 10
Fax : +33 1 45 24 11 10
E-mail: 
Website: www.oecd-nea.org

Autres liens

Multinational Design Evaluation Programme (MDEP)

NEA nuclear safety and regulation programme

L' AEN réunit 30 pays membres de l'OCDE. Sa mission consiste à aider ses pays membres à maintenir et à approfondir, par l'intermédiaire de la coopération internationale, les bases scientifiques, technologiques et juridiques indispensables à une utilisation sûre, respectueuse de l'environnement et économique de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques. Il lui appartient aussi de fournir des évaluations faisant autorité et de dégager des convergences de vues sur des questions importantes qui serviront aux gouvernements à définir leur politique nucléaire, et contribueront aux analyses plus générales des politiques réalisées par l'OCDE concernant des aspects tels que l'énergie et le développement durable. L'AEN est une source d'informations, de données et d'analyses appuyée par l'un des meilleurs réseaux internationaux d'experts techniques.