In English

PARUTION DES NOUVELLES DONNEES 2003 SUR L'ENERGIE NUCLEAIRE

Les dernières statistiques officielles que publie aujourd'hui l'Agence de l'OCDE pour l'énergie nucléaire (AEN) révèlent que la production électronucléaire des pays membres de l'OCDE a diminué de près de 2 % en 2003 par rapport à 2002. Principale cause de cette baisse, des inspections et arrêts pour entretien prolongés au Japon et aux États-Unis. Malgré ce recul, les centrales nucléaires ont assuré 23 % de la production totale d'électricité des pays membres de l'OCDE en 2003. En fait, la contribution de l'énergie nucléaire à la production électrique a même progressé dans six pays membres de l'OCDE (le Canada, le Mexique, la République de Corée, la République slovaque, la République tchèque et la Suède).

Ces chiffres sont tirés de l'édition 2004 qui vient de paraître des Données sur l'énergie nucléaire , une brochure plus connue sous le nom de « Livre brun ». Le Livre brun décrit la situation et les tendances de la production d'électricité nucléaire et du cycle du combustible dans les pays membres de l'OCDE, et présente des projections jusqu'en 2020. Il est considéré comme une référence en matière de statistiques nucléaires.

Au début de l'année 2003, il y avait 359 tranches nucléaires en service dans les pays de l'OCDE, soit trois de moins qu'en 2002. Six tranches étaient en construction, et 20 avaient fait l'objet d'une commande ferme, représentant au total quelques 30 GWe. Toutes ces tranches sauf une se trouvent dans la région Pacifique de l'OCDE. En revanche, il est prévu de fermer 20 tranches représentant 4,5 GWe dans les cinq années qui viennent, dont 16 au Royaume-Uni*. Bien que n'apparaissant pas dans ces statistiques, de nouvelles tranches devraient être mises hors service en Allemagne au cours des 30 prochaines années en raison de la décision de ce pays d'abandonner l'énergie nucléaire.

L'AEN réunit 30 pays membres de l'OCDE. Sa mission consiste à aider ses pays membres à conserver et à développer, par la coopération internationale, les bases scientifiques, technologiques et juridiques indispensables à une exploitation sûre, écologique et rentable de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques. Il lui appartient aussi de présenter des analyses faisant autorité et de dégager des consensus sur des questions importantes, qui puissent servir aux gouvernements pour définir leur politique nucléaire et alimenter des études plus générales de l'OCDE sur les politiques énergétiques et le développement durable.

Les 16 tranches dont la fermeture est planifiée au Royaume-Uni dans les cinq années qui viennent sont toutes des réacteurs à gaz. Ensemble, elles représentent une puissance installée de 2,8 GWe. À l'heure actuelle, le Royaume-Uni possède 31 tranches représentant une puissance installée de 12,3 GWe.

###

 

DONNEES SUR L'ENERGIE NUCLEAIRE
OECD, Paris, 2004 - ISBN 92-64-01632-5
€ 21, £ 15, US$ 26, ¥ 2 700

 

Pour tout compte rendu, veuillez mentionner le titre et les références de l'ouvrage.

 

Les commandes peuvent être adressées à

Extenza-Turpin

Stratton Business Park , Pegasus Drive , Biggleswade, Bedfordshire , SG18 8QB , Royaume-Uni
OECD Customer Service: +44 (0)1767 604960
Tél. : +44 (0)1767 604800, Fax : +44 (0)1767 601640
Mél : oecdrow@turpin-distribution.com - Internet : www.turpin-distribution.com

 

Commandes en ligne : www.oecd.org/bookshop

(paiement sécurisé par carte bancaire)

Contacts avec la presse :

Mme. Cynthia Gannon-Picot
Chef, Relations extérieures et relations publiques
Agence de l’OCDE pour l’énergie nucléaire (AEN)
Tél. : +33 1 45 24 10 10
Fax : +33 1 45 24 11 10
E-mail: 
Website: www.oecd-nea.org

L'Agence pour l'énergie nucléaire (AEN) est une institution semi-autonome au sein de l'OCDE, qui compte 28 pays membres. Elle a pour mission d'aider ses membres à préserver et à approfondir, par la coopération internationale, les bases scientifiques, technologiques et juridiques indispensables à une utilisation sûre, respectueuse de l'environnement et économique de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques. Elle produit des analyses faisant autorité et favorise le consensus sur des questions importantes afin d'éclairer les décisions des pouvoirs publics sur la politique nucléaire et d'enrichir les analyses de l'OCDE concernant la politique à mener dans les domaines de l'énergie et du développement durable. L'AEN est un instrument international objectif et impartial de coopération au service d'une exploitation sûre et rentable de l'énergie nucléaire.