In English

Vient de paraître (*)

Anticiper le démantèlement des centrales nucléaires

Un nouveau rapport de l'Agence pour l'énergie nucléaire

De nombreuses centrales nucléaires étant susceptibles d'atteindre la fin de leur vie utile au cours de la vingtaine d'années à venir, le thème du démantèlement retient de plus en plus l'attention des pouvoirs publics, des autorités de sûreté et de l'industrie.

Un nouveau rapport intitulé Démantèlement des centrales nucléaires publié par l'Agence de l'OCDE pour l'énergie nucléaire (AEN) analyse les rapports entre les politiques de démantèlement des centrales nucléaires élaborées par les pouvoirs publics, les stratégies de démantèlement proposées par l'industrie et les coûts de démantèlement qui en résultent. Les principaux déterminants de coûts, qu'ils relèvent des politiques gouvernementales, des choix stratégiques ou des aspects techniques, sont également examinés.

Pour les gouvernements, et en premier lieu dans les pays où le marché de l'électricité est libéralisé, l'une des préoccupations fondamentales est de s'assurer que les fonds destinés au démantèlement seront disponibles au moment voulu et qu'aucune charge financière restante ne sera finalement transférée du consommateur d'électricité au contribuable. C'est pourquoi des estimations robustes des coûts sont cruciales dans l'élaboration et la mise en œuvre d'une politique nationale de démantèlement.

Pour l'industrie, il est essentiel d'évaluer et de contrôler les coûts du démantèlement, de façon à mettre sur pied une stratégie rationnelle qui reflète les orientations nationales et assure la sécurité des travailleurs et du public, tout en demeurant efficace par rapport à son coût.

Il ressort de l'examen des données recueillies pour cette étude que les politiques nationales de démantèlement des 26 pays participants divergent considérablement sur beaucoup de points. Les stratégies de démantèlement retenues par les industries varient également d'un pays à l'autre et d'un exploitant à l'autre. Les différences en fonction des pays et des particularités des installations et des centrales nucléaires dans un certain nombre de domaines expliquent les écarts affectant les coûts de démantèlement définis et analysés dans le rapport.

En dépit de cette variabilité des coûts, l'étude montre que les estimations des coûts du démantèlement communiquées demeurent sous la barre des 500 USD/kWe pour presque tous les réacteurs refroidis par eau. Les deux postes qui pèsent lourdement sur le total des coûts du démantèlement sont la « déconstruction » et « le traitement et l'évacuation des déchets », les coûts de main-d'œuvre représentant une part non négligeable.

Le rapport souligne que, dans tous les pays, les estimations des coûts du démantèlement sont robustes et sont passées au crible par les exploitants, les autorités de sûreté et les pouvoirs publics, et que des mesures sont en place pour faire en sorte que des fonds suffisants soient constitués en temps voulu pour faire face aux dépenses de démantèlement.

----------------------------
DÉMANTÈLEMENT DES CENTRALES NUCLÉAIRES : Politiques, stratégies et coûts
OCDE, Paris 2003 - ISBN 92-64-10432-1
€ 40, £ 27, US$ 46, ¥ 5100


Pour tout compte rendu, veuillez mentionner le titre et les références de l'ouvrage.

Les commandes peuvent être adressées à OECD Turpin Distribution Services Limited,
P.O. Box 22, Letchworth SG6 1YT, Royaume-Uni,
Tél.: 44 (0)1462 672555 - Fax: 44 (0)1462 480947
Mél : books@turpinltd.com - Internet : www.turpin-distribution.com
Commandes en ligne : www.oecd.org/bookshop
(paiement sécurisé par carte bancaire)

(*) Version anglaise seulement. La version française paraîtra début octobre.