COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Paris, le 15 mai 2001

 

 

Cinquante-quatre pays et cinq organisations internationales participent à un exercice de gestion de crise nucléaire

Dans le cadre des efforts de collaboration internationale actuellement déployés pour gérer d'éventuelles crises nucléaires, un vaste exercice international est prévu les 22 et 23 mai 2001. Il se greffera sur un exercice national français réalisé à la centrale nucléaire de Gravelines située dans le nord de la France près de la frontière belge. Le site de Gravelines abrite six réacteurs à eau sous pression, de 910 MWe chacun. Cet exercice s'articulera autour d'un incident simulé dans une tranche fictive de ce site, pouvant avoir des effets sur l'environnement. Les participants seront peut-être amenés à prendre des mesures pour protéger le public en fonction des conditions météorologiques au moment de l'exercice.

Cet exercice est destiné essentiellement à mettre à l'épreuve les procédures et les arrangements internationaux et nationaux en place pour faire face à une crise nucléaire, à coordonner les échanges d'information et à évaluer l'efficacité des mécanismes de consultation et de décision. Cet exercice est coparrainé et coordonné par cinq organisations internationales : la Commission européenne (CE), l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), l'Agence de l'OCDE pour l'énergie nucléaire (AEN), l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Organisation météorologique mondiale (OMM). Les 54 pays qui y participent appliqueront leurs propres procédures et plans d'intervention en cas d'urgence en utilisant leurs propres cellules de crise, partageront leurs informations et coordonneront leurs interventions.

Sur la base des nouvelles techniques élaborées durant les séries d'exercices INEX 2 (1996-1999), l'Agence pour l'énergie nucléaire (AEN) entend, durant cet exercice, favoriser l'application et la mise à l'épreuve de stratégies modernes de gestion des données et de surveillance conçues pour les crises nucléaires. Au terme de cet exercice, chacun des participants entreprendra une évaluation afin d'améliorer l'ensemble de son dispositif de gestion de crises.

 

Contact avec la presse :

Mél :

Stefan Mundigl
Division de la protection radiologique et de la gestion des déchets radioactifs
Tél. : +33 (0)1 4524 1045
Télécopie : +33 (0)1 4524 1110
Mél : stefan.mundigl@oecd.org

Autres liens

Contact

Mme. Cynthia Gannon-Picot
Chef par intérim, Relations extérieures et relations publiques
Agence de l’OCDE pour l’énergie nucléaire (AEN)
Tél. : +33 1 45 24 10 10
Fax : +33 1 45 24 11 10
E-mail: 
Website: www.oecd-nea.org