Communiqué de presse
Paris, le 7 juillet 2000

English

La Commission OSPAR accueille avec satisfaction le rapport de l'AEN sur les incidences radiologiques des options de gestion du combustible nucléaire usé

Lors de sa réunion annuelle qui s'est déroulée du 26 au 30 juin 2000 à Copenhague, Danemark, la Commission OSPAR a examiné avec satisfaction le rapport de l'Agence de l'OCDE pour l'énergie nucléaire (AEN) sur Les incidences radiologiques des options de gestion du combustible nucléaire usé. Ce rapport a été préparé à la demande de la Commission OSPAR, établie en vertu de la Convention pour la protection du milieu marin de l'Atlantique du Nord-Est.

Il s'agit d'une étude comparative des incidences radiologiques, sur le public et les travailleurs du nucléaire, de deux options de gestion du combustible usé issu des centrales nucléaires :

La Commission OSPAR a exprimé sa satisfaction et sa gratitude à l'AEN pour cette étude de grande qualité, approfondie et faisant autorité sur un sujet complexe. La Commission estime que ce travail est scientifiquement solide et s'appuie sur une méthodologie bénéficiant d'une validation internationale.

La Commission OSPAR considère que cette étude, avec les connaissances scientifiques qu'elle amène, contribuera très utilement à ses travaux sur les substances radioactives. Les résultats de l'étude de l'AEN l'aideront à mettre en œuvre sa Stratégie pour ces substances.

Il est en outre signalé que l'étude de l'AEN souligne la nécessité de continuer à élaborer des critères de qualité environnementaux, un travail auquel s'emploient actuellement plusieurs organisations internationales.

Les Incidences radiologiques des options de gestion du combustible nucleaire usé : Une étude comparative
OCDE, Paris 2000
ISBN 92-64-27657-2

Pour tout compte rendu, veuillez mentionner le titre et les références de l'ouvrage.

Lien pertinent

La Commission OSPAR


Questions des médias :

Top